Espace Adhérent

Quelques mots de notre assemblée générale du 4 mars 2010

Orientations et projets d’activités

Poursuivre l’utilisation du logiciel Gestal et enregistrer toutes les adhésions, tous les litiges par informatique. C’est à cette condition que nous pourrons maintenir les permanences de ROQUEBRUNE SUR ARGENS et SAINTE MAXIME, tout en continuant à recevoir nos adhérents dans les permanences de FREJUS et DRAGUIGNAN.

Nous cherchons les moyens nécessaires à développer la permanence de DRAGUIGNAN. Nous envisagions de le faire en 2011, date à laquelle la réorganisation des implantations militaires devrait lui apporter un surcroit de population.

Poursuivre votre défense en participant aux commissions locales.
Ne pas augmenter le prix de nos adhésions 30€ et ré adhésions 25€. Par contre, pour cette année encore nous maintenons la suspension de la parution du journal et des 3€ d’abonnement

Questions diverses

A l’initiative des participants sont évoquées des questions relatives aux affaires en cours localement, notamment le photovoltaïque avec la liquidation judiciaire de l’entreprise BSP d’Avignon. Le président conseille une grande prudence à l’encontre des entreprises qui œuvrent dans les secteurs bénéficiant d’avantages fiscaux, rappelant les problèmes survenus avec la « défiscalisation SCELLIER ». Il constate que souvent les commerciaux et promoteurs vendent de la défiscalisation, et non pas les biens qui en sont le support, et en profitent pour majorer les prix.

Un participant suggère qu’en cas de succès dans son litige, l’adhérent fasse participer l’association locale au gain obtenu. Le président accepte bien volontiers la suggestion mais rappelle que l’association ne peut revendiquer une participation aux bénéfices puisqu’elle n’a pas le droit de donner des consultations payantes, cette participation ne peut donc qu’être volontaire et prendre la forme d’un don ou d’une adhésion de soutien.

Il souhaite également une autre forme de soutien : la ré-adhésion après le succès du litige, qui nous permet d’accroitre notre représentativité locale et nationale. Par ailleurs, il rappelle que l’association ne peut traiter que les litiges de l’adhérent et non ceux de la famille. Il précise que le Conseil d’administration étudie la possibilité, lors de la prochaine AG, de proposer une adhésion couple à tarif préférentiel, tout comme pour la ré-adhésion.

Articles relatifs

Les modifications décidées au cours de notre assemblée générale du 10 mars 2011

Pascal SIX

Procès-verbal de l’Assemblée générale du 15 février 2012

Pascal SIX