Voiture

Le contrôle technique européen reconnu

Le contrôle technique européen reconnu

À partir du 1er mai 2014, l’immatriculation en France d’une voiture d’occasion ayant passé le contrôle technique dans un pays membre de l’Union européenne sera possible. Et réciproquement.

À ce jour, pour l’immatriculation des véhicules (1) de plus de 4 ans sur le territoire français, seuls les rapports de contrôle technique français, datant de moins de 6 mois, sont acceptés en préfecture. En clair, un consommateur qui achète un véhicule d’occasion en Allemagne, par exemple, avec un contrôle technique allemand en cours de validité, est donc obligé de repasser le véhicule dans un centre de contrôle technique français pour pouvoir obtenir sa carte grise. À partir du 1er mai, ce ne sera plus le cas

L’article complet

Articles relatifs

En dehors des sanctions pour excès de vitesse ou conduite en état d’ivresse, barème des autres principales infractions au Code de la route.

Pascal SIX

La contestation d’un PV sur un stationnement payant

Michel Texier

Les pièces détachées font la culbute

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +