Agences Transport, Voyages

La responsabilité de l’organisateur de voyages et celle de l’entreprise de croisière

Dans un arrêt récent, la Cour de Cassation se prononce sur la combinaison des responsabilités du vendeur de voyages et du croisiériste, en cas d’intoxication alimentaire survenue à bord :

Arrêt n° 1221 du 15 décembre 2011 (10-10.585) – Cour de cassation – Première chambre civile

Articles relatifs

Taxis : une note obligatoire pour les courses à partir de 25 euros

Pascal SIX

Refus d’embarquement? Annulation? Retard important? Bagages perdus? Mobilité réduite? Vos droits de passager en main

Pascal SIX

Les interdictions de téléphoner en conduisant

Michel Texier