Transport, Voyages Voiture

Disque de stationnement : un nouveau modèle depuis le 1er janvier 2012

En agglomération, la zone bleue qui autorise le stationnement gratuit des véhicules a pour but de permettre la rotation des stationnements, particulièrement sur des voies commerçantes et à fort trafic, afin notamment d’éviter des arrêts en double file, dangereux pour la circulation. Cette autorisation de stationnement gratuit se doit donc d’être limitée dans le temps.
Cette durée limitée du stationnement est contrôlée par un disque qui doit être apposé en évidence à l’avant du véhicule en stationnement et dont le modèle est fixé par arrêté du ministre de l’intérieur.

Depuis le 21 décembre 2007, ce disque comportait 2 fenêtres « heure d’arrivée » et « heure de départ » avec une amplitude de stationnement maximale de 1h30. Depuis le 31 décembre 2011, le disque de stationnement doit être conforme aux caractéristiques décrites dans l’arrêté du 6 décembre 2007 :
– il ne comporte qu’une seule fenêtre, indiquant uniquement l’heure d’arrivée ;
– il autorise une modulation de la durée du stationnement grâce à une graduation en heures, demi-heures et en tranches horaires de 10 minutes ;
– le temps maximal autorisé n’est plus « standard » mais laissé à la libre appréciation de l’autorité municipale ;
– la partie supérieure, comporte la reproduction du panneau de signalisation routière

En France, le défaut de disque bleu ou sa non conformité à l’arrêté du 6 décembre 2007 est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe (amende forfaitaire de 17 euros.).

Articles relatifs

Code de la route nouvelle organisation et nouveau prix

Michel Texier

Ryanair refait le plein pour ses avions

Michel Texier

Voyage au Canada nouvelle formalité avant de décoller

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +