Communications Internet

Free condamné pour pratique commerciale trompeuse sur son offre « internet haut débit illimité »

Paris, le 7 février 2012

Le fournisseur d’accès à internet, Free, a été condamné le 7 février 2012 à 100 000 € d’amende par le tribunal correctionnel de Paris, pour des pratiques commerciales trompeuses commises au détriment de ses abonnés.

Cette affaire fait suite à une enquête menée par la DGCCRF en 2007 et proposant des suites pénales.

Cet opérateur proposait en effet un forfait « internet haut débit illimité » attractif, alors qu’il avait parallèlement mis en place un dispositif de limitation du débit, au détriment de ses clients non dégroupés.

Le dispositif visait à contenir le trafic, réduisant ainsi la bande passante achetée à l’opérateur historique.

L’UFC-Que choisir, qui avait déposé plainte dans cette affaire, a obtenu 40 000 euros de dommages et intérêts.

Contact presse DGCCRF tél : 01 44 97 23 91

 

Articles relatifs

TNTsat, la télé gratuite pour laquelle il faut payer

Michel Texier

Apple iOS 10 et macOS des iPhone, des iPad et des Mac sur le carreau

Michel Texier

L’UFC-Que Choisir s’alarme des conséquences d’une telle réforme sur le marché de l’Internet

Michel Texier