Argent Crédit

Information consommateur offre d’un crédit renouvelable

Information consommateur lors de l’offre d’un crédit renouvelable

Le consommateur doit être à même de comparer, de façon claire, l’offre de crédit renouvelable qui lui est faite, avec une proposition de crédit amortissable.
Aux termes de l’article L311-8-1 du Code de la consommation, dès lors qu’un consommateur se voit proposer, sur le lieu de vente ou par un moyen de vente de biens ou de services à distance, un contrat de crédit renouvelable pour financer l’achat de biens ou de prestations de services particulier, pour un montant supérieur à 1.000 euros, il doit aussi se voir proposer uneproposition de crédit amortissable.

L’article précise que cette proposition doit comporter les informations permettant au consommateur de comparer, de façon claire, le fonctionnement, le coût, ainsi que les modalités d’amortissement des deux crédits proposés, selon au moins deux hypothèses de délai de remboursement.

C’est donc dans le but de permettre au consommateur concerné d’effectuer cette comparaison, que le décret (n°2015-293) du 16 mars 2015 décrit les informations devant être présentées au consommateur par le prêteur ou l’intermédiaire de crédit.

Ainsi, il est notamment précisé que la proposition de crédit amortissable, et les informations permettant au consommateur de comparer de façon claire le fonctionnement, le coût et les modalités d’amortissement des deux crédits proposés, doivent être présentées, par écrit ou sur un autre support durable, au plus tard lors de la remise des informations mentionnées à l’article L311-6 du Code de la consommation, à savoir :

les informations nécessaires à la comparaison des différentes offres et permettant à l’emprunteur, compte tenu de ses préférences, d’appréhender clairement l’étendue de son engagement ;
le coût de l’assurance, lorsque le prêteur en offre une à l’emprunteur.
Les deux propositions de financement (crédit renouvelable et crédit amortissable) doivent donc mentionner, alternativement :

lire la suite sur net-iris

Articles relatifs

Assurance vie non réclamée encore des efforts à faire

Michel Texier

Assurance-vie internet : l’actif général de Spirica dégringole

Michel Texier

BNP Paribas la banque mise en cause dans le financement d’attentats

Michel Texier