Communications Courrier

Distribution difficile du timbre rouge

Distribution difficile du timbre rouge

Selon un document confidentiel, La Poste organise la pénurie des timbres classiques qui acheminent le courrier en 24 h, au profit de la lettre verte, plus lente… et pas si écolo que ça. 60 Millions de consommateurs vous révèle l’affaire.

Pour envoyer les cartes de vœux, l’usager a le choix entre le timbre standard rouge, qui achemine le courrier en 24 heures (J 1) dans 90 % des cas, et le timbre vert, plus lent (J 2) mais présenté comme écolo. Seulement voilà, il n’est pas facile de trouver des timbres rouges dans certaines régions. Et pour cause : La Poste semble vouloir les faire disparaître sans le claironner.

Selon un document que 60 Millions s’est procuré, les instructions signées d’un directeur des ventes en région Rhône-Alpes sont assez brutales : « L’offre verte doit être vendue à nos clients en offre de base sans explication.

Du vert partout
Selon lui, « tout le monde se moque de nos jours du délai de son courrier ». Il exige par conséquent « l’arrêt immédiat des commandes des carnets autocollants rouges » pour les bureaux de Poste, et « l’alimentation exclusive » des grandes surfaces et des débitants de tabac en timbres verts. On ne saurait être plus clair !

« Il s’agit de manipuler le client pour l’inciter à choisir l’offre verte, confirme un syndicaliste CGT de la maison jaune. Et ainsi d’avoir recours volontairement à un service dégradé, un acheminement à J+2, sous prétexte d’une approche respectant l’environnement. Au bout du compte, c’est la disparition de la lettre transportée du jour au lendemain dont il est question, et la destruction de centaines d’emplois.  »

Lancé le 1er octobre 2010, le timbre vert est présumé écolo, sous le prétexte qu’« il ne prend pas l’avion, sauf pour la Corse et l’outre-mer, naturellement ».

Ça carbone quand même
« Nos clients sont prêts à accepter un courrier un peu moins rapide, mais laissant une moindre empreinte carbone », se justifie la direction de La Poste. Voire : au lieu de prendre l’avion, les lettres vertes s’entassent dans les camions. Plus économique qu’écologique…

Source : http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/le-timbre-rouge-achemine-vers-la-sortie

Articles relatifs

Double facturation d’appels vers la hotline

Pascal SIX

Allocations familiales

Michel Texier

Attention aux arnaques par SMS

Michel Texier