Energie Environnement

EDF en hausse constante

Alors que le nouveau ministre a annoncé hier soir à la hussarde une augmentation des tarifs réglementés de vente de l’électricité de 5% sur les deux années à venir, l’UFC-Que Choisir réclame aujourd’hui au gouvernement l’arrêt immédiat de la fuite en avant dans les hausses des tarifs de l’électricité, et exige un audit des coûts d’EDF par la Cour des Comptes ainsi que la mise en œuvre de la réactualisation du contrat de service public entre l’Etat et EDF.

  • Un simple « lissage» des tarifs sur 2 ans qui ne protège pas le consommateur d’un retour de bâton encore plus violent

Après la modération des 2% de l’an dernier- contestée par les opérateurs qui ont formé un recours devant le Conseil d’Etat- la hausse de 10% réclamée par la CRE a été lissée sur deux ans par le gouvernement, exposant de nouveau les consommateurs à un éventuel recours devant le Conseil d’Etat, et en cas d’invalidation à d’éventuelles hausses aussi importantes qu’intempestives pour rattrapage. En effet, le Conseil d’Etat veille à ce que les arrêtés reflètent la « réalité» juridique des coûts… Or, en matière d’électricité, la « réalité » des coûts n’est pas garantie puisque c’est EDF qui est seul juge et partie.

  • Un inadmissible chèque en blanc signé par les consommateurs
  • Encadrement des augmentations : après le chèque en blanc des consommateurs, le chèque en bois du gouvernement ?

source  : http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/communique-augmentation-des-prix-de-l-electricite-les-consommateurs-signent-encore-et-toujours-un-cheque-en-blanc-a-edf

Articles relatifs

SUN WATER FINANCO : la démarche proposée à nos adhérents

Pascal SIX

Publicité dans les boîtes aux lettres

Pascal SIX

La révision de la formule de calcul du tarif du gaz.

Michel Texier