Informatique pratique Internet

Qualité des tablettes Low cost

Qualité des tablettes Low cost

Vous en avez pour votre argent

Des tablettes tactiles low cost côtoient désormais l’iPad, la Galaxy Note et autres stars de la catégorie. À l’approche de Noël, certains pourraient se laisser séduire, mais à prix mini, qualité mini.

Pourquoi acheter un iPad à 700 € alors qu’on trouve en grandes surfaces des tablettes vendues moins de 100 € ? Noël approche, les tablettes tactiles ont le vent en poupe. Mais tout le monde n’a pas forcément les moyens de consacrer plusieurs centaines d’euros à cet équipement. Nous avons pris en mains trois de ces modèles low cost afin de juger de leur rapport qualité-prix : la Logicom E731 (7 pouces, 49,90 € chez Conforama), la Thomson Primo 7 (7 pouces, 99 € chez Leclerc) et la Polaroid Diamond (10,1 pouces, 99,90 € également chez Conforama)

Premier constat, la qualité de fabrication laisse à désirer, les finitions plastique ne plaident pas en leur faveur. Il suffit de les allumer pour observer que l’écran tactile a aussi été sacrifié. Outre leur faible résolution qui n’offre qu’un affichage très pixellisé (800 x 480 pour les deux petites, 1 024 x 600 pour le modèle de 10 pouces), ils sont globalement réflectifs et très salissants. L’écran des Logicom et Thomson est quand même assez réactif, plus en tout cas que celui du Polaroid. Vu leur prix, rien d’étonnant à ce que les autres composants soient autant bas de gamme : processeur de marque inconnue, moins de 4 Go de stockage (heureusement extensible par carte mémoire), une insignifiante caméra frontale de 0,3 Mpx, pas d’appareil photo, pas de GPS.

On navigue facilement sur Internet, échanger des courriels ne pose pas de problème. En revanche, ces tablettes « plantent » assez régulièrement. On déplore aussi l’absence de boutique en ligne pour télécharger des applications. Les trois modèles fonctionnent avec le système Android, de Google. Mais seule la tablette de Thomson est « certifiée Google » : le fabricant a respecté le cahier des charges minimal pour intégrer le Playstore et les autres applications (Gmail, Google +, Chrome, Maps, etc.). La tablette Logicom n’offre qu’un accès à une boutique secondaire, SlideMe. Polaroid donne accès à l’App-Shop d’Amazon.

lire la suite

Articles relatifs

Internet : ces sites qui vous arnaquent le plus

Pascal SIX

Les accessoires pour tablettes pour enfants qui gonflent l’addition

Michel Texier

Achat sur Internet, le coup du « bon de suivi »

Michel Texier