Commerce Informatique pratique

Windows 10 ralentit les PC

Windows 10 ralentit les PC

Microsoft a récemment lancé la nouvelle version de son système d’exploitation, Windows 10. Pour que les utilisateurs l’adoptent rapidement, le géant informatique la propose gratuitement par le biais d’une simple mise à jour de son ordinateur, si celui-ci fonctionne sous Windows 7 ou Windows 8.1. L’ergonomie a été nettement améliorée grâce à une interface plus aboutie qui réintroduit notamment le menu Démarrer. Mais que dire des performances de l’ordinateur une fois le nouveau système installé ? Est-il plus gourmand, moins performant ? Pour le savoir, nous avons testé à nouveau sous Windows 10 des PC portables déjà testés sous Windows 8.1. Nos conclusions.

Pour classer rapidement Windows 8.1 parmi les erreurs du passé, Microsoft cherche à installer auprès des consommateurs la nouvelle version de son système d’exploitation, Windows 10. À tous les utilisateurs de PC fonctionnant sous Windows 7 et Windows 8, l’éditeur la propose donc gratuitement. Les autres devront probablement investir dans une nouvelle machine, car Windows 10 exige une configuration minimale qui écarte les PC trop anciens (1). Concrètement, Microsoft prévient ses clients de la disponibilité de la mise à jour via une notification sur leur ordinateur. Jusqu’à présent facultative, cette mise à jour deviendra « recommandée » (comprendre « automatique ») à partir de début 2016.

Pour nous faire une idée des changements apportés par ce nouveau système d’exploitation, nous avons renvoyé au laboratoire 5 ordinateurs portables déjà testés sous Windows 8.1 : le HP Stream X360, le Packard Bell EasyNote TG71BM, l’Asus EeeBook X205TA, le HP Compaq 15-H052NF et le Lenovo S20-30 Touch. Ces modèles vendus moins de 300 € avaient tous obtenu une étoile lors de leur test initial, en avril 2015. Pas des bêtes de course, donc, mais des PC récents, candidats parfaits au passage à Windows 10. La conclusion générale est simple : tous les ordinateurs ont obtenu une note globale inférieure, comme le révèle notre tableau de résultats ci-dessous. Faut-il pour autant résister à Windows 10 ? Pas vraiment, car l’écart est, le plus souvent, assez minime. Et le gain en termes d’ergonomie est réel.

Mise à jour parfois hasardeuse

Première étape de notre test : mettre à jour ces PC selon les instructions de Microsoft. Cette procédure, qui dure 2 à 3 heures, n’a pas posé de problème majeur, mais il a parfois fallu s’armer de patience. Sur le HP Compaq et le Packard Bell, nous avons dû renouveler la procédure une, voire deux fois à cause de « plantages » inexpliqués. Sur le HP Stream, il a même fallu faire preuve de débrouillardise en recourant, après deux échecs, à une solution non suggérée par Microsoft, à savoir installer le système à partir d’une clé USB (cette procédure est toutefois décrite sur lesite de l’éditeur).

  • Un démarrage un peu plus lent..
  • Performances et autonomie : un peu moins bien..
  • L’ergonomie vaut bien quelques sacrifices..

Windows 10 il ralentit les PC suite 

Articles relatifs

Les sites de e-commerce ne respectent pas la loi.

Pascal SIX

Rabais promotionnels mirifiques sur Internet attention

Michel Texier

Arnaque inflation masquée quand les grandes surfaces cachent leur augmentation

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +