Argent Banques

Le Livret A

Le Livret A et LDD

 

La décollecte 2015 dépasse les 10 milliards d’euros

Le Livret A a enchaîné un septième mois consécutif dans le rouge en octobre, les épargnants ayant effectué davantage de retraits que de dépôts, à hauteur de 2,29 milliards d’euros. La décollecte nette du Livret A et du LDD s’élève désormais à 10,37 milliards d’euros depuis le début de l’année, un niveau proche du record constaté en 1996 (-12,8 milliards d’euros).
Comme septembre, octobre est généralement un mauvais mois pour le Livret A, puisque ses détenteurs ont tendance à piocher dans leur épargne pour payer leurs impôts ou acheter leurs cadeaux de fin d’année. Déjà, en octobre 2014, la décollecte nette s’était élevée à 2,93 milliards d’euros.

Le Livret A souffre aussi actuellement d’un déficit d’image puisque son taux est à son plus bas niveau historique (0,75%) en raison de la faiblesse de l’inflation. Il reste toutefois supérieur à ce qu’il devrait être en théorie, soit 0,50%, puisque la Banque de France avait choisi cet été de déroger à sa formule de calcul.

Au terme des dix premiers mois de l’année, la décollecte nette sur ce produit atteint 8,50 milliards d’euros, un niveau sensiblement supérieur à celui constaté sur l’ensemble de 2014 (-6,13 milliards d’euros). Fin octobre, 254,5 milliards d’euros étaient déposés sur ce produit d’épargne, un niveau encore confortable pour assurer les missions de ce livret, qui sert notamment à financer des logements sociaux.

Le LDD suit la tendance
De son côté, le Livret de développement durable (LDD) a suivi la même tendance en octobre et les retraits ont aussi été supérieurs aux dépôts, à hauteur de 780 millions d’euros. Depuis le 1er janvier, il affiche une décollecte nette de 1,88 milliard d’euros.

Ainsi, en prenant en compte Le Livret A et le LDD, la décollecte nette s’élève à 10,37 milliards d’euros depuis le début de l’année, un niveau proche du record constaté en 1996 (-12,8 milliards d’euros). Au total, 354,8 milliards d’euros étaient déposés fin octobre sur un Livret A ou un LDD, montant en baisse de 3,07 milliards d’euros par rapport à fin septembre…

Le Livret A par cBanque suite

Articles relatifs

Rénovation énergétique un deuxième écoprêt pour les ménages motivés

Michel Texier

Compte Nickel. Ouverture low cost dans un bar tabac

Michel Texier

Qui peut déposer une demande de traitement d’une situation de surendettement ?

Pascal SIX