Communications Internet

Les abus des FAI et de la téléphonie

Les fournisseurs d’accès à l’internet et les vendeurs d’abonnements à la téléphonie mobile ont une grande aptitude à « la surdité  » lorsqu’on a un problème ou que l’on veut résilier son contrat. Souvent, lors même que l’on a fait le nécessaire, l’opération continue imperturbablement à prélever sur notre compte, comme s’il n’avait pas reçu nos courriers d’explication ou de protestation. L’idée vient alors évidemment à l’abonné en fureur de bloquer le prélèvement automatique. La réaction fréquente et rapide du fournisseur est de menacer l’abonné – soit disant récalcitrant- et de le harceler par une société de recouvrement.

Face à cette tentative d’intimidation, la solution est simple. Venez présenter votre dossier à l’association locale UFC QUE CHOISIR VAR EST. Votre affaire sera analysée par des bénévoles compétents qui ont (malheureusement) l’habitude de ce genre de dossier. Ils vous diront quels sont vos droits et surtout comment les faire respecter. D’ailleurs les fournisseurs ne s’y trompent pas. Si le cas est « clair », comme souvent, ils font très rapidement machine arrière sans hésitation. Ils abandonnent les poursuites et remboursent les trop perçus.

Articles relatifs

Téléphonie fixe ou mobile : un guide de la CNIL pour faire respecter vos droits sur toute la ligne !

Pascal SIX

Orange, SFR, Bouygues, l’entente confirmée

Michel Texier

Roland-Garros des conditions de remboursement très limites

Michel Texier