Energie

Aprés Linky Gaspar

Après Linky Gaspar arrive. Nouveau compteur communiquant de Gaz.

C’est au Salon des maires et des collectivités locales que la filiale de GDF Suez en charge de la gestion du réseau gaz, GRDF, vient d’annoncer la généralisation du nouveau compteur communicant Gazpar à l’ensemble des 11 millions de foyers abonnés au gaz.

Concrètement, le déploiement va commencer par une expérimentation avec la pose de 150 000 compteurs fin 2015 ou début 2016, puis sa généralisation aux 11 millions d’abonnés s’étalera de 2017 à 2022. Tout comme pour le compteur Linky sur l’électricité, il sera impossible de refuser la pose de ce nouveau compteur, l’abonné n’en étant pas propriétaire. D’ailleurs, si l’UFC-Que Choisir reste fermement hostile au compteur Linky tel qu’il est conçu, le déploiement de Gazpar ne suscite pas de critiques virulentes. Financièrement, son coût, 1 milliard d’euros, est assurément plus maîtrisé que celui de Linky et ça ne doit rien au hasard. Le gaz étant une énergie choisie, les clients peuvent s’en détourner si les coûts explosent, tandis que pour l’électricité, tous les ménages sont des clients captifs d’ERDF, il n’y a aucune alternative

Les enjeux d’optimisation des coûts ne sont pas les mêmes. Ceci dit, le coût de Gazpar sera répercuté sur l’abonné, mais cette fois en toute transparence sur la facture, à raison de 2 à 3 euros par an. En échange, les abonnés ne seront plus facturés sur des consommations estimées mais sur leurs consommations réelles, que Gazpar transmettra automatiquement. Et pour inciter à la maîtrise de la consommation, Gazpar offrira un relevé quotidien des consommations sur Internet.

En revanche, Gazpar ne permet pas plus que Linky de visualiser ses consommations en temps réel, il ne possède pas non plus d’afficheur déporté. Mais en réalité, si ce manque constitue un défaut rédhibitoire pour Linky, la lecture en direct n’est pas aussi indispensable pour le gaz. Réduire sa consommation de gaz passe en effet par la baisse du thermostat de chauffage, c’est très simple, alors que la consommation d’électricité provient de nombreux usages qu’il est nécessaire d’identifier si on veut les réduire.

A priori, contrairement au compteur électrique Linky, le compteur Gazpar ne semble pas préjudiciable aux consommateurs. Une impression que l’expérimentation viendra confirmer… ou infirmer. Que Choisir la suivra avec attention.

Lire la suite

 l’UFC-Que Choisir reste fermement hostile au compteur Linky tel qu’il est conçu 

 

Articles relatifs

Tarif énergie : UFC QUE CHOISIR met en demeure EDF et GDF de réviser leurs contrats

Michel Texier

Opération Gaz moins cher par Alain Bazot

Michel Texier

Factures de gaz et d’électricité la loi limite enfin les abus

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +