Thématiques

Attention au rachat d’or

Le rachat d’or aux particuliers sous le feu des projecteurs de la DGCCRF

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a constaté la recrudescence d’une pratique liée au développement de l’activité de rachat d’or par des professionnels. A l’heure où la crise économique étrangle le pouvoir d’achat des français, la vente de bijoux précieux s’avère un moyen efficace pour le particulier d’oxygéner ses finances ce qui, comme le rappelle la DGCCRF, n’est pas sans danger. Se glissant parmi les nombreux effets liés à la crise bancaire et financière de 2008, des sociétés d’or en cash apparaissant sous de multiples formes (brocanteurs, bijouteries itinérantes…) et proposent d’acheter de l’or sous quelque forme qu’il soit (dents en or, bijoux ou lingot) moyennant une contrepartie versée en argent.

Alertée par la multiplication des échanges commerciaux autour de l’or, l’autorité de surveillance des pratiques commerciales s’est penchée sur cette question. Les résultats obtenus interpellent : 54,21% des établissements se consacrant à l’activité de rachat d’or sont en situation d’anomalie.

La suite sur le site Net Iris 

Et sur celui de la fédération

Articles relatifs

Ebook illimités Amazon hors la loi

Michel Texier

Obligation sur la disponibilité des pièces détachées

Michel Texier

Que de questions sur la cigarette électronique

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +