Consommation Thématiques

Attention au Thermomix TM31

Il y eu des brûlures au 2e degré
Mme X a acheté son robot cuiseur Thermomix TM31 en octobre 2012. En janvier dernier, elle se brûle gravement aux mains et aux avant-bras en l’utilisant. L’assureur de Vorwerk, le fabricant, va prendre en charge son préjudice corporel.

En septembre 2014, Mme X reçoit un courrier de la marque Vorwerk. Le fabricant des célèbres robots cuiseurs Thermomix la contacte car elle est propriétaire d’un modèle TM31 acheté en 2012 : il se peut que le joint d’étanchéité de son appareil soit défectueux. En attendant d’en recevoir un autre, neuf, elle est invitée, non pas à remiser son robot, mais à prendre des précautions en l’utilisant. « J’ai bien pris note de ce courrier peu alarmant et je l’ai conservé, mais après de longs mois d’attente, les recommandations me sont sorties de la tête. Je pensais que s’il existait un réel danger, la pièce me serait parvenue très rapidement. »

Le 25 janvier dernier, elle cuisine une soupe dans son Thermomix TM31. Après l’avoir mixée à vitesse maximale, elle stoppe l’appareil et déverrouille le couvercle. Elle n’a pas le temps de le soulever que « la soupe, qui continuait à tourner, a jailli sur moi, brûlante. » Sur le conseil de son mari, Mme X met immédiatement ses mains et ses bras sous l’eau courante, « ni chaude, ni trop froide ». Mais devant l’étendue des brûlures, il lui faut se rendre aux urgences. S’ensuivent trois semaines de soins ambulatoires au service des grands brûlés du CHRU de Lille pour traiter les brûlures au 2e degré, et deux semaines d’arrêt de travail…

lire la suite

 

Articles relatifs

Performance des trains régionaux (TER, RER, Transiliens)

Michel Texier

Refus de la carte Vitale

Pascal SIX

Vous avez un litige contactez-nous

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +