Communications TV

Canal de la visibilité pour résilier son contrat

Voilà une heureuse nouvelle pour les abonnés à la chaîne cryptée qui ne parviennent pas à décrypter la date anniversaire pour résilier leur contrat. En effet, beaucoup d’abonnés se plaignent depuis longtemps à l’UFC-Que Choisir des modalités d’information de Canal s’agissant de la possible résiliation de ses contrats. Exploitant le silence de la Loi Chatel sur les modalités d’information des consommateurs, Canal informe ses abonnés non pas par lettre distincte, mais sur la couverture du magazine des programmes…

Décidée à zapper ce contournement de la loi, la sénatrice Catherine Procaccia souhaite, par une proposition de loi, soumettre les chaînes payantes au même régime que les opérateurs de téléphonie mobile : les abonnés devraient être alertés à l’avance par lettre ou courrier électronique, et pourraient résilier à tout moment à partir d’un an, sous réserve de payer le quart des frais restants jusqu’à la prochaine échéance. L’initiative a reçu l’appui de Benoît Hamon, qui envisage d’intégrer l’obligation de précision individuelle et nominative des possibilités de résiliation au projet de loi consommation qui arrivera au printemps. Ni une, ni deux, dès cette annonce le président de la chaîne, Bertrand Méheut est allé rendre une petite visite à Bercy pour répandre la bonne parole auprès du ministre!

Si l’initiative de la sénatrice va dans le bon sens, il faudrait néanmoins aller plus loin en rendant la résiliation possible gratuitement A TOUT MOMENT (et pas seulement aux dates anniversaires) à compter d’un an, et ce DANS TOUS LES SECTEURS ! Qu’en pensez-vous, monsieur Hamon ? Voilà une solution qui se passe de décodeur, non ?

AlainBazot Président de l’UFC QUE CHOISIR

http://www.alain-bazot.fr/

Articles relatifs

Questions-réponses sur le passage à la TNT HD

Michel Texier

Télévision Fini la pub trop forte

Michel Texier

Course d’obstacles pour rejoindre Free mobile

Michel Texier