Alimentation Santé

Que contiennent les dosettes et capsules de café

Les dosettes et capsules de café

 

Certains contaminants chimiques migrent-ils de la dosette vers le café ? C’est l’une des questions que 60 Millions s’est posées avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation.

Les résultats de nos analyses sont plutôt rassurants.

Les analyses que 60 Millions de consommateurs a menées en partenariat avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) ont porté sur neuf cafés de marques différentes. Suite aux résultats, dévoilés dans notre numéro d’octobre, l’Anses vient de publier ses conclusions quant à la consommation de cafés expresso.

Nous avons recherché, quantifié et comparé aux valeurs du café filtre traditionnel, une trentaine de contaminants chimiques, susceptibles de migrer de la dosette dans le café liquide.

De l’aluminium, mais à dose tolérable.

Concernant l’aluminium, objet d’inquiétude légitime parce qu’il peut être neurotoxique, nos résultats sont globalement rassurants : à raison d’environ quatre tasses d’expresso quotidiennes, on ne dépasse pas 0,3 % de la dose hebdomadaire tolérable. Quant aux six autres métaux recherchés, aucun d’entre eux n’expose à plus de 0,8 % des doses tolérables.
Par ailleurs, les composés organiques appartenant à la famille des phtalates ou du bisphénol A n’ont pas été détectés. Le furane, produit lors de la torréfaction et classé « cancérogène possible », est plus problématique car il a été détecté dans tous les échantillons.

Variation de la caféine du simple au triple.

Nos analyses ont également porté sur les teneurs en caféine : si aucun café de notre essai n’expose le consommateur au-delà des recommandations, il peut y avoir des variations de caféine allant du simple au triple entre deux types de capsules.
De son côté, l’Anses souligne que « le développement des machines “expressos” pourrait avoir des répercussions sur l’exposition à la caféine des consommateurs si ces cafés sont consommés dans les mêmes quantités que le café traditionnel ».
Au final, les soupçons portant sur les dosettes et capsules de café ne se justifient a priori pas. Les amateurs d’expresso peuvent continuer à déguster leur breuvage…

lire la suite

Articles relatifs

Le Premier ministre appelé au secours de « l’arrêté saucisse »

Michel Texier

Attention aux compléments alimentaires à base d’orange amère

Michel Texier

Ameli-direct : pour s’informer avant de choisir un médecin ou un hôpital

Pascal SIX