Justice

Terranuova.fr en liquidation judiciaire

Terranuova.fr en liquidation judiciaire

terranuovaCible de nombreuses critiques, le site marchand Terranuova.fr, spécialiste de l’électroménager discount, vient de cesser son activité. Pour les victimes, les recours existent, mais les chances de récupérer son argent sont minimes.

Fini les réfrigérateurs bon marché, terminé les cuisinières à prix canon. Terranuova.fr, un site marchand spécialisé dans l’électroménager, la hifi et la photo discount, a baissé le rideau. Quant à la société EURL Terranuova qui l’éditait, elle a été placée en liquidation judiciaire le 7 juin dernier. Cette décision n’est pas vraiment une surprise. Le site récoltait tant d’avis négatifs depuis des mois qu’on voyait mal comment il pourrait redresser la barre. Partout sur Internet, y compris sur le forum de Que Choisirsource , des clients de Terranuova.fr racontent la même histoire : les livraisons sans cesse remises à plus tard, les promesses de remboursement jamais tenues, les explications qui ont pour unique but de faire patienter les mécontents… Certains ont alerté la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Toulon, où est basée l’entreprise. D’autres ont même saisi la justice. La mise en liquidation judiciaire de la société a brutalement stoppé toutes les procédures en cours.

Désormais, toutes les victimes de Terranuova, quelles qu’elles soient, doivent déclarer leur créance auprès du liquidateur judiciaire (Maître Laure Simon, 5 rue Berthelot, 83000 Toulon). Cette procédure doit être effectuée dans les deux mois suivant la parution de l’annonce au Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (Bodacc), soit au plus tard le 16 août 2016, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception (AR) accompagnée des documents prouvant l’existence d’une créance : copie du bon de commande, relevé bancaire attestant du débit, e-mails échangés, etc. Elle peut également se faire en ligne par le biais du site www.creditors-services.com.

Néanmoins, les chances de récupérer son argent sont minimes, le liquidateur étant contraint d’éponger les dettes du fisc, de l’Urssaf et des fournisseurs avant celles des clients. Il existe cependant une possibilité de recours auprès de votre banque. L’article L. 133-17 du code monétaire et financier stipule en effet qu’en cas de paiement par carte bancaire, le client est en droit de faire opposition « en cas de procédure de redressement ou de liquidation judiciaire du bénéficiaire ». L’établissement bancaire est en principe tenu de procéder au remboursement des sommes versées même si, en pratique, cet article de loi est rarement appliqué. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’association locale UFC-Que Choisir la plus proche de chez vous qui vous aidera dans vos démarches.

Cyril Brosset

source https://www.quechoisir.org/

Articles relatifs

Pré-plainte en ligne : élargissement progressif à l’ensemble du territoire d’ici le 4 mars 2013

Michel Texier

Du nouveau en matière de conciliation judiciaire.

Pascal SIX

Que devez vous faire si vous êtes clients VOGICA suite au redressement judiciaire ?

Pascal SIX

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +