Alimentation DGCCRF Santé

La gomme de guar sous surveillance

La gomme de guar sous surveillance selon la DGCCRF ( Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ).

Depuis la constatation, en 2007, de la contamination de lots de gomme de guar originaires ou en provenance d’Inde, des contrôles à l’importation sont mis en œuvre dans les Etats membres.

A la suite de la constatation, en 2007, de la forte contamination de lots de gomme de guar originaires ou en provenance d’Inde par du PCP[1] et des dioxines[2], des mesures d’urgence ont été mises en place au niveau européen[3].

Dans ce cadre, la DGCCRF procède chaque année, à des contrôles sur cet additif utilisé dans l’industrie agro-alimentaire comme épaississant dans les sauces, soupes, crèmes glacées et sorbets, produits de boulangerie et de pâtisserie, poudres, etc.

En 2014, les contrôles ont été réalisés dans le cadre de l’application du règlement (UE) n° 258/2010

Ce texte stipulait que :

les lots de gomme de guar et des aliments contenant au moins 10 % devaient être accompagnés d’un rapport d’analyse délivré par un laboratoire accrédité et d’un certificat sanitaire signé par un représentant habilité du ministère indien du commerce et de l’industrie ;
des contrôles réalisés par les autorités compétentes des Etats membres devaient être effectués avant la mise en libre pratique des marchandises au niveau des points de contrôle désignés par ces autorités. Ces contrôles consistaient en un contrôle documentaire systématique et un contrôle d’identité et physique portant sur au moins sur 5% des lots présentés pour leur importation.
l’exploitant ou son représentant devait présenter aux autorités douanières des documents prouvant la réalisation des contrôles et la conformité des lots avant leur mise en libre pratique.
Aucune non-conformité n’a été mise en évidence par la DGCCRF en 2014
Sur les 117 lots de gomme de guar destinés à l’alimentation humaine (soit 777 tonnes) contrôlés en 2014, 9 lots ont fait l’objet d’une analyse par le service commun des laboratoires et aucune non-conformité n’a été constatée. Tous les échantillons présentaient une teneur en PCP inférieure à 0,01 mg/kg…

lire la suite

 

 

 

lire la suite

Articles relatifs

Défiance vis à vis des médicaments générique par Alain Bazot

Michel Texier

Dossier médical partagé enfin un décret d’application

Michel Texier

Etiquetage de l’origine de la viande

Michel Texier