Santé

Qualité pharmaceutique : les grandes firmes en défaut aussi

Les grandes firmes en défaut

Des défauts de qualité des médicaments sont reprochés à des médicaments fabriqués dans les pays dits du Sud. Mais les grandes firmes occidentales ne sont pas en reste.

Le problème de la qualité pharmaceutique des médicaments défraie parfois la chronique, les firmes de génériques et les firmes des pays dits du Sud étant le plus souvent montrées du doigt. Mais les plus grandes firmes mondiales ne sont pas en reste.

En 2008, des lots d’héparine de firmes occidentales, dont Baxter et Sanofi Aventis, ont été retirés du marché aux États-Unis d’Amérique et en Europe en raison d’un défaut de qualité de la matière première, d’origine chinoise. Mais les problèmes de qualité ne se limitent pas à la sous-traitance dans les pays émergents.

En 2010, la firme GlaxoSmithKline (GSK) a payé 750 millions de dollars d’amende pour de graves défauts de fabrication dans une de ses usines qui fournit notamment le marché des États-Unis d’Amérique. Les problèmes de fabrication relevés entre 2001 et 2005 par les inspecteurs de la Food and Drug Administration (FDA) sont édifiants : fabrication de médicaments injectables ne permettant pas d’assurer leur stérilité ; comprimés sous-dosés ou sur-dosés ; mélanges de différents médicaments dans un même conditionnement ; etc.

Il n’y a pas que GSK : en 2010, la FDA a mis en demeure la firme Bristol Myers Squibb (BMS) de corriger les pratiques défectueuses d’une de ses usines. Etc.

Les firmes pharmaceutiques cherchent à jouer de nombreux rôles dans la société, de l’éducateur thérapeutique au partenaire de santé. Il faut sans cesse rappeler que leur rôle fondamental et quotidien est de produire des médicaments à balance bénéfices-risques favorable, de bonne qualité pharmaceutique, et d’approvisionner les officines et les hôpitaux sans rupture de stock.

source :    http://www.prescrire.org/fr/3/31/47197/0/NewsDetails.aspx

Articles relatifs

Molécules toxiques dans les cosmétiques suite 3

Michel Texier

Mediator Servier condamné

Michel Texier

Bisphénol A, les autorités sonnent l’alerte

Michel Texier