Santé

Attention aux alcootests non conformes !

Attention aux alcootests non conformes !

 

Les alcootest deviendront obligatoires dans les véhicules le 1er juillet, sous peine d’amende de 18 euros.

Attention à ne pas acheter n’importe quoi à n’importe quel prix. On assiste en effet à une prolifération d’offres plus ou moins douteuses sur Internet.

Rappelant que l’éthylotest sera « obligatoire dès le 1er juillet » dans les voitures ou les motos (décret du 28 février 2012), elle nous proposait d’en acquérir un, deux ou cinq avec une « livraison gratuite dans toute la France ». Oui mais… à 4,99 € pièce, alors que ce genre d’alcootest chimique – à usage unique – vaut à peine plus de 1 €. Même franco de port, cela fait cher !

Les acheteurs pourront au moins se consoler en se disant qu’ils ont acquis un matériel répondant aux exigences du décret. Il s’agissait en effet d’un éthylotest portant la marque de certification « NF contrôlé par le LNE ». D’autres consommateurs auront eu moins de chance en achetant des gadgets inefficaces. Il nous a suffi de taper « éthylotest » dans un moteur de recherche pour en dénicher plusieurs. Ainsi de cet appareil « numérique LCD » proposé à 9,99 €, alors qu’il faut compter une centaine d’euros pour un appareil électronique digne de ce nom.

Cent cinquante offres litigieuses repérées
« Nous avons affaire à des mercenaires qui se jettent sur ce marché », se désole Daniel Orgeval de l’association I-Test. Regroupant des fabricants de matériel, son association a repéré environ cent cinquante offres litigieuses au cours des quatre derniers mois.

Des produits non conformes peuvent ainsi être présentés aux côtés de produits étiquetés « NF » pour jouer sur la confusion ; d’autres n’hésitent pas à utiliser, de manière illégale, les sigles de la Sécurité routière ou de sa campagne « Soufflez, vous saurez ». Sans oublier la mise en avant du marquage « CE », alors qu’il s’agit d’un minimum réglementaire qui ne garantit en rien la fiabilité du produit vendu.

Bientôt une liste officielle des produits conformes
Les autorités ont visiblement du mal à contenir le flot. L’enjeu est pourtant de taille, car les consommateurs doivent pouvoir s’équiper d’un matériel fiable, capable de leur indiquer si leur alcoolémie nécessite de renoncer à prendre le volant. Mais les critères de choix sont encore flous (voir notre article du 2 mars).

Le Laboratoire national d’essais (LNE) a publié la liste des fabricants certifiés « NF » et de leurs produits… qu’on peut donc considérer conformes aux exigences du décret. À consulter sans modération…

lien http://www.60millions-mag.com/2012/04/02/attention-aux-alcootests-non-conformes-7791

 

Articles relatifs

Cachotterie des fournisseurs sur la viande de cheval

Michel Texier

Vigilance de l’ANSM contre les vaccins RotaTeq et Rotarix

Michel Texier

Etiquetage de l’origine de la viande

Michel Texier