Avion Transport, Voyages

Liste noire des compagnies aériennes en Europe en 2015

Liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE en 2015

 

L’Europe possède l’un des espaces aériens les plus sûrs au monde, grâce à l’application de normes de sécurité aérienne élevées. L’Union européenne (UE) s’efforce de renforcer ces normes à l’échelle mondiale, en travaillant en étroite coopération avec les autorités chargées de la sécurité dans les États membres, les pays hors UE et les organisations internationales de l’aviation. Cependant, certaines compagnies aériennes continuent d’opérer dans des conditions qui se situent en deçà des niveaux de sécurité essentiels et reconnus au niveau international.

Afin de renforcer encore la sécurité en Europe, la Commission — en étroite concertation avec les autorités des États membres chargées de la sécurité aérienne — a décidé d’interdire l’exploitation dans l’espace aérien européen des compagnies aériennes qui sont jugées peu sûres ou qui ne sont pas suffisamment contrôlées par leurs autorités nationales.

Pour consulter la liste des compagnies aériennes interdites, vous pouvez télécharger le document ci-dessous (liste complète) ou effectuer une recherche sur ce site en cliquant sur le bouton «Rechercher une compagnie aérienne interdite».

La première liste (annexe A) recense toutes les compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’UE. La seconde (annexe B) comprend les compagnies aériennes faisant l’objet de restrictions d’exploitation dans l’UE. Ces deux listes sont régulièrement mises à jour et publiées au Journal officiel de l’Union européenne. Avant d’entreprendre une action sur la base des informations figurant dans ces listes, les utilisateurs doivent s’assurer qu’ils disposent de la version la plus récente.

Aviation: la Commission actualise la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne

La Commission européenne a actualisé, ce jour, la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne. Suite à cette mise à jour, le transporteur kazakh Air Astana est retiré de la liste, tandis qu’Iraqi Airways y est ajouté.
Quelques jours seulement après l’adoption d’une nouvelle stratégie de l’aviation pour l’Europe, la Commission européenne a actualisé, ce jour, la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne. Cette liste est indispensable pour garantir le plus haut niveau de sécurité aérienne aux citoyens européens, qui constitue une priorité absolue de la Commission. Elle complète le nouveau système d’autorisation des exploitants de pays tiers, qui est mis en œuvre depuis juin 2015 et permettra d’améliorer encore la sécurité aérienne tout en réduisant les formalités administratives.

Le transporteur kazakh Air Astana, dont l’exploitation dans l’Union faisait l’objet de restrictions depuis 2009, est retiré de la liste mise à jour. En revanche, Iraqi Airways y est ajouté, en raison de problèmes de sécurité non résolus.

Violeta Bulc, commissaire européenne pour les transports, a déclaré: «Offrir le plus haut niveau de sécurité aérienne aux citoyens européens est une priorité de la Commission. Lundi, nous avons mis à jour les règles de sécurité de l’Union dans le cadre de la stratégie de l’aviation et nous procédons aujourd’hui à l’actualisation de la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union. Je suis satisfaite que nous ayons été en mesure d’autoriser Air Astana après six années de travail. Dans l’intérêt des citoyens européens, nous sommes toutefois contraints de maintenir d’autres transporteurs kazakhs sur la liste et d’y ajouter Iraqi Airways.»

AVIS D’INFORMATION
La «liste noire» de l’UE (à savoir la «liste communautaire des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans la Communauté») est une liste de compagnies aériennes auxquelles la Commission a décidé d’imposer une interdiction d’exploitation totale ou partielle dans l’UE pour non-respect des normes internationales applicables en matière de sécurité. La Commission fonde sa décision sur le règlement (CE) n° 2111/2005 du Parlement européen et du Conseil, du 14 décembre 2005, concernant l’établissement d’une liste communautaire des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans la Communauté et l’information des passagers du transport aérien sur l’identité du transporteur aérien effectif, ainsi que sur les conseils du comité de la sécurité aérienne de l’UE.
Tout a été mis en œuvre pour vérifier l’identité exacte des compagnies aériennes recensées sur la liste noire de l’UE, où figurent notamment, s’ils sont connus: le code alphabétique unique attribué à chaque compagnie par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’État de certification et le numéro du certificat (ou de la licence d’exploitation) de l’opérateur aérien.
Néanmoins, il n’est pas possible de procéder à une vérification complète dans tous les cas, en raison, par exemple, d’un manque d’informations concernant certaines compagnies aériennes qui opèrent à la limite, ou tout à fait en dehors, du régime d’aviation reconnu au niveau international. Il n’est donc pas exclu que certaines compagnies, qui ne sont pas interdites, opèrent sous le même nom commercial qu’une compagnie figurant sur la liste noire de l’UE.
Par ailleurs, la Commission ne connaît pas nécessairement le nom et les coordonnées de chacune des compagnies aériennes certifiées par un pays dont toutes les compagnies font l’objet d’une interdiction d’exploitation. Même si l’une de ces compagnies, inconnue de la Commission, ne figure pas sur la liste noire de l’UE, elle est néanmoins interdite d’exploitation dans l’UE en raison de l’interdiction imposée à toutes les compagnies enregistrées dans le pays concerné.
Une compagnie aérienne qui fait l’objet d’une interdiction d’exploitation pourrait être autorisée à opérer au sein de l’UE en affrétant un appareil avec équipage appartenant à une compagnie qui ne fait pas l’objet d’une interdiction d’exploitation, pour autant que les normes de sécurité applicables soient respectées. L’appareil utilisé pour ces opérations pourrait porter le logo de la flotte de la compagnie aérienne interdite.
Clause de non-responsabilité

Cet avis est publié uniquement à titre d’information et n’est pas contraignant. En tout état de cause, l’interprétation du droit de l’Union appartient en dernier ressort à la Cour de justice de l’Union européenne.
La Commission européenne ne garantit pas l’exactitude des informations fournies par cette application web et ne peut être tenue pour responsable des préjudices qui résulteraient de son utilisation.
La seule version faisant foi de la liste noire de l’UE est la version annexée au dernier règlement d’exécution de la Commission modifiant le règlement (CE) n° 474/2006 établissant la liste communautaire des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans la Communauté, tel que publié au Journal officiel de l’Union européenne.

source EU

Articles relatifs

Transport aérien annulation du vol retard du vol

Michel Texier

Location de voiture

Michel Texier

Pépy veut réduire les coûts

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +