Energie gaz

Nouvelle offre Avantage gaz d’EDF une publicité engageante

Nouvelle offre Avantage gaz d’EDF une publicité engageante

gaz-edf

Le prix du kilowattheure de gaz naturel n’augmente pas pendant 4 ans, il peut même baisser. EDF a trouvé les bons arguments pour séduire, mais l’offre Avantage gaz porte-t-elle bien son nom ? « Que Choisir » a sorti la calculette.

Un prix du gaz qui ne peut que baisser sur 4 ans, vous en avez rêvé, EDF vous le propose avec sa nouvelle offre commerciale « Avantage gaz d’EDF », lancée par une campagne de publicité aux arguments qui portent. « Avec Avantage gaz, toute baisse est définitivement acquise », garantit la pub, en promettant « 4 ans de sérénité ».

Alors faut-il souscrire à cette nouvelle offre a priori intéressante ? Pour le savoir, « Que Choisir » a fait ses calculs.

Pour l’abonnement, les prix explosent avec l’offre Avantage gaz d’EDF quand les usagers consomment au maximum 6 000 kWh par an. Alors qu’ils le paient 81 ou 95 € par an selon leur niveau de consommation avec le tarif réglementé, l’offre Avantage gaz d’EDF le surfacture respectivement de 38 et de 24 €, soit + 47 % dans le premier cas, + 25 % dans le second. Et on ne peut pas compter sur les 4 ans de contrat pour réduire l’écart, puisque l’abonnement évolue chaque année en fonction de l’évolution des tarifs de distribution décidée par les pouvoirs publics. Seuls les ménages qui se chauffent au gaz et qui consomment plus de 6 000 kWh par an ne sont pas surfacturés, ou seulement de quelques euros.

Quant au kilowattheure, il est lui aussi facturé au prix fort, et cette fois pour tous les usagers à l’exception de ceux, peu nombreux, qui n’utilisent le gaz de ville que pour la cuisine et consomment moins de 1 000 kWh par an. Entre l’offre Avantage gaz d’EDF et les meilleures offres gaz actuellement disponibles en prix fixe sur 3 ans, le surcoût d’Avantage gaz est par exemple de 15 % à Caen sur le prix du kilowattheure pour un ménage chauffé au gaz, et de 12,5 % à Toulouse pour une consommation comprise entre 1 000 et 6 000 kWh.

Conclusion, Avantage gaz représente pour l’instant un surcoût. Quant à son intérêt au terme des 4 ans du contrat, il demeure très hypothétique : la tendance du prix du gaz est à la baisse depuis plus de 3 ans, il faudrait vraiment une forte hausse pour être gagnant sur toute la durée du contrat. À l’inverse, une forte baisse n’arrangerait rien, l’offre d’EDF la limitant à 7 %.

Choisirensemble.fr
Il reste tout juste quelques jours pour participer à la nouvelle opération « Énergie moins chère ensemble » qu’organise l’UFC-Que Choisir et qui porte sur le gaz et l’électricité. Les deux énergies au meilleur prix et avec un contrat protecteur pour l’usager, c’est l’objectif de cette nouvelle campagne. La mobilisation est déjà très forte, avec près de 250 000 inscrits, il est encore temps de les rejoindre gratuitement sur le site Choisirensemble.fr, jusqu’au 21 septembre. Les enchères inversées se dérouleront le lendemain pour chacune des deux énergies entre les fournisseurs d’énergie participants. Le moins-disant sur chaque énergie l’emportera et les consommateurs qui se seront inscrits auront ensuite la possibilité de souscrire aux deux offres préférentielles ou à une seule énergie.

Élisabeth Chesnais

source https://www.quechoisir.org/

Articles relatifs

Guide pratique des marchés de l’électricité et du gaz naturel

Michel Texier

Travaux de rénovation énergétique : attention arnaques

Pascal SIX

Actualisation 3 compteurs Linky au 16 juin 2012

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +