La Fédération Thématiques

Pneus verts

Les pneus « verts » affichent des indices de résistance au roulement allant de bon à très bon (B ou A sur un étiquetage qui part de G) et annoncent des kilométrages très prometteurs. En plus, ils ne sont pas plus chers que leurs homologues « traditionnels ». Ce discours commercial est parfois éloigné de la réalité.

Avec l’apparition de l’étiquette européenne due obligatoire sur les pneus en novembre 2012, au regard des limites d’émission de CO2 de plus en plus sévères dans l’attribution du bonus/malus et, à plus lointaine échéance, du point de vue législatif, les pneus « éco » sont mis en avant par les manufacturiers. Leur développement est axé sur la consommation de carburant et sur la durée de vie. Un véritable casse-tête pour les concepteurs, en particulier parce que durée de vie et adhérence sur route mouillée sont connues pour être antinomiques.

En testant 4 modèles de pneus verts et 4 modèles standards des mêmes marques, dans la dimension 205/55 R16V (voir encadré), nous avons cherché à connaître l’avantage écologique réellement apporté par les pneus dits « éco » ou « verts » et les éventuelles concessions qui ont dû être faites en termes d’adhérence et de sécurité.

Les résultats, disponibles dans notre nouvel essai comparatif de pneus d’été, montrent que les concessions faites au niveau de l’adhérence sont bien marquées : les pneus verts tiennent bien moins la route que les pneus classiques, notamment sous la pluie.
Exemple d’étiquette obligatoire sur les pneus.
 
Et l’aspect environnemental n’est pas toujours à …

lire la suite :

Articles relatifs

Téléviseurs les normes et décryptage

Michel Texier

Microsoft

Michel Texier

Attention au site de vente Infurn

Michel Texier