Santé

Pots de conservation Philips Avent bisphénol A

Sur les traces du bisphénol A

Après avoir trouvé du bisphénol A (BPA) dans le minirobot cuiseur-vapeur Philips Avent Maxisaveur, nous avons analysé les composants des petits pots de conservation vendus sous la même marque.

Bonne nouvelle : aucune trace de perturbateur endocrinien dans ces récipients.
À l’issue de notre essai comparatif de 10 babycooks, nous avons eu la mauvaise surprise de trouver du bisphénol A (BPA) dans le bol et le couvercle du babycook Philips Avent Maxisaveur. Et ce, malgré la mention « 0 % BPA » affichée sur l’emballage !  Ce défaut majeur nous a conduits à déclasser cet appareil, en dépit de sa praticité et de ses bonnes performances de cuisson et de mixage.

Depuis janvier 2013, ce perturbateur endocrinien est interdit dans « les contenants ou ustensiles destinés à entrer en contact direct avec les denrées alimentaires pour les nourrissons et enfants en bas âge ». Les bébés sont en effet les  premières personnes concernées par les méfaits des perturbateurs endocriniens, à une période clé de leur développement. La présence de BPA dans des composants du babycook, en contact avec la vapeur de cuisson et les aliments, est  inadmissible. Nous avons donc voulu vérifier si le BPA se retrouvait aussi dans les petits pots de conservation vendus sous la même marque.  Bonne nouvelle : nos analyses révèlent que ces récipients sont indemnes de toute trace de BPA….

lire la suite

Articles relatifs

Etablissements de santé : les résultats 2011 sur www.platines.sante.gouv.fr

Pascal SIX

Grossesse et travail. Quels sont les risques pour l’enfant à naître ?

Michel Texier

Nouveaux anticancéreux les prix donnent la nausée

Michel Texier