Commerce

L’art du marchandage refait son apparition

L’art du marchandage est aussi ancien que le commerce lui-même. Avec la crise et les nouvelles pratiques liées au Web, il a retrouvé une modernité acceptée dans la plupart des magasins. Découvrez-en les techniques et les astuces, grâce aux témoignages des lecteurs de 60 Millions.

Bruno entre dans le magasin, l’air sûr de lui : « Bonjour, je souhaite vous prendre ce téléviseur. Je suis prêt à dépenser 1 700 €, c’est mon budget. » L’étiquette du téléviseur indique 2 100 €. Mais peu importe, Bruno utilise la seule technique qui fonctionne selon lui : annoncer la somme qu’il est prêt à dépenser, et s’y tenir. « Ça va très vite : le vendeur interroge quelquefois son supérieur, tapote sur son ordinateur et m’annonce, la plupart du temps, qu’il est d’accord. »
Une nouvelle fois, Bruno va embarquer son acquisition au prix qu’il avait indiqué au départ. Sèche-linge, lave-vaisselle, four et, tout dernièrement, tablette numérique : il est toujours reparti avec son matériel au prix qu’il avait demandé. Sauf une fois, qui lui est restée en travers de la gorge. Dans sa ville, il bénéficie de plusieurs points de vente concurrents, ce qui facilite bien sûr les choses.
Bruno a commencé en 2010 à ne plus tenir compte du prix affiché, après la diffusion d’un reportage télévisé sur la négociation : « J’ai compris que même si ça valait 100, je pouvais en donner 90. Le commerçant affiche un prix, mais le client peut également donner le sien. »

Avant tout, être raisonnable

Un principe qui fonctionne, à condition de fixer quelques limites. D’abord, « être raisonnable, ne pas demander l’impossible ». Ensuite, poursuit Bruno, choisir ses magasins et ses interlocuteurs avec discernement : « Je ne vais pas discuter avec la caissière d’une grande surface, quand même. » De même épargne-t-il les petites boutiques : « Acheter six baguettes pour le prix de trois, ce serait peut-être possible, mais je ne veux pas affaiblir le commerce de proximité. »

  • L’atout « famille nombreuse »
  • Le jeu de rôle, c’est imparable
  • Mieux vaut parfois négocier un accessoire
  • Une coutume à l’étranger
  • N’humiliez pas le vendeur !

Source : http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/le-marchandage-fait-un-retour-en-nbsp-force

Articles relatifs

Devoir de conseil et frais de scolarité

Pascal SIX

Bouleversement dans la cérémonie des obsèques sur Paris et sa banlieue

Michel Texier

Tout savoir (enfin presque tout) sur le réseau anti arnaque

Michel Texier