consommation Thématiques

Soldes le prix barré

Soldes : le prix barré a-t-il encore un sens ?

C’est le retour des soldes d’été avec ses rituels immuables. Pourtant, cette année, quelque chose a changé : le prix barré n’est plus encadré !

Voici revenue l’effervescente période des soldes d’été, une exaltation habilement orchestrée par un méticuleux pilonnage médiatique le jour J, le déploiement d’affiches à chaque devanture, une orgie publicitaire sans égale, et l’assurance de gros chiffres d’affaires, en boutique ou en ligne. Mais, cette année, quelque chose a changé.

Liberté sur le prix de référence
Jusqu’à présent, le prix de référence – celui qui est barré ou qui fait l’objet du rabais – était strictement encadré : il devait correspondre au prix le plus bas pratiqué durant les trente derniers jours par le commerçant.

Mais cette règle n’existe plus depuis la publication de l’arrêté du 11 mars 2015. Ce texte, qui transpose une directive européenne de 2005, précise seulement que « le prix de référence […] est déterminé par l’annonceur ». Point.

Un boulevard pour les faux rabais
Le commerçant doit simplement prouver par n’importe quel document (un simple ticket de caisse suffit) que ce prix de référence a bien existé un jour dans sa boutique. Ne serait-ce qu’une heure…

Voilà qui risque d’ouvrir un boulevard aux rabais improbables sur des prix de référence artificiellement gonflés, une pratique déjà souvent épinglée par la Répression des fraudes, et qui pourra continuer à l’être, mais uniquement au titre des pratiques commerciales déloyales.

« Les clients ont toujours eu une certaine méfiance vis-à-vis du prix de référence, relativise Marc Vanhuele, professeur de marketing à HEC Paris. Les consommateurs en quête d’une bonne affaire garderont les mêmes préoccupations : à quel moment trouver le meilleur prix, et combien de temps consacrer à la recherche de ce meilleur prix. »

Noyé dans le flot des opérations commerciales..

lire la suite

Articles relatifs

La chaîne du froid

Michel Texier

Le tarif des médecins spécialistes en 2013

Michel Texier

Guerre ouverte au pays du cashback

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +