Communications TV

TNTsat, la télé gratuite pour laquelle il faut payer

Les consommateurs ayant choisi ce système de télévision numérique par satellite se voient réclamer 15 € pour renouveler leur carte d’accès. Plutôt surprenant pour une offre présentée par l’opérateur, Canal , comme étant gratuite !

Décidément, la gratuité est une notion toute relative. Les téléspectateurs qui ont choisi le service TNTsat pour recevoir la télévision numérique « gratuite » par satellite sont en train de le découvrir à leurs dépens.

« Je ne reçois plus les chaînes, peste Charline. Ils me disent que l’accès a expiré. Je dois payer 15 € pour retrouver la télévision gratuite. » En fait, la carte d’accès qui s’insère dans le décodeur TNTsat n’est valide que pendant quatre ans. Les 15 € correspondent au coût réclamé pour son renouvellement. « C’est inadmissible, s’emporte un autre téléspectateur, qui a découvert le problème fin janvier. La télévision numérique doit être gratuite pour tous. »
Plus de trois millions de foyers sont concernés

Le renouvellement obligatoire des cartes TNTsat a commencé en septembre. Pour l’instant, seul le matériel le plus ancien – acheté en 2007 ou 2008 – est concerné. Mais à terme, aucun des 3,3 millions d’usagers de TNTsat ne devrait y échapper.
Les téléspectateurs sont avertis trois mois à l’avance par un message sur l’écran de leur télé. Un numéro de téléphone et l’adresse d’un site web sont à leur disposition pour commander une nouvelle carte et régler les 15 € demandés. La carte leur est alors envoyée par courrier, et c’est reparti pour quatre ans. « La formule TNTsat restera une formule gratuite, sans abonnement », précise un porte-parole.

Les consommateurs se sentent piégés

Si la somme à payer reste modeste, les usagers s’agacent de subir une « double peine ». Confrontés à une mauvaise réception de la télévision numérique terrestre (TNT), par voie hertzienne, ils se sont retrouvés contraints d’adopter la télévision par satellite – plus coûteuse en équipement. Et voilà qu’ils doivent repasser à la caisse !
Surtout, ils se sentent piégés, faute d’avoir été prévenus de la validité limitée de la carte TNTsat et du coût de son remplacement. Visiblement l’information du consommateur, au moment de l’achat, est perfectible…

Les diffuseurs ne peuvent pourtant pas prétendre qu’ils découvrent le problème. Car le cryptage est obligatoire pour la diffusion par satellite, même s’il s’agit de chaînes « gratuites », afin de limiter l’accès aux seuls téléspectateurs français.
D’où la présence de la carte d’accès à insérer dans le décodeur – c’est elle qui gère le décryptage – et son remplacement périodique pour réduire le piratage. Les nouvelles cartes utilisent une version plus récente du système de cryptage, plus complexe à contourner.

  • Avec le remplacement, Canal enrichit son fichier commercial…
  • Le concurrent, lui, ne change pas ses cartes… pour l’instant…

source :       http://www.60millions-mag.com/actualites/archives/tntsat-la-tele-gratuite-pour-laquelle-il-faut-payer

Articles relatifs

Portabilité mobile : la France se fait taper sur les doigts par l’Europe

Pascal SIX

Pour un vrai tarif social de l’Internet !

Michel Texier

Canal de la visibilité pour résilier son contrat

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +