Consommation Droit

Cas concernés par VOGICA mise en demeure à l’administrateur judiciaire

suite à la mise en redressement judiciaire de Vogica, la Fédération vous conseille :

Vous avez effectué une commande auprès de VGC Distribution, aujourd’hui en redressement judiciaire. Vous attendez l’installation de votre commande et vous demandez à l’administrateur judiciaire s’il souhaite exécuter le contrat ou non.

NOUS VOUS INVITONS A VOUS RAPPROCHER DE L’ASSOCIATION LOCALE LA PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS POUR TOUTE QUESTION ET DEMANDE D’AIDE.

Lettre recommandée avec Accusé de Réception (à faire)

Nom
Adresse
CP Ville
Tel :
Mail :
A envoyer à : Me TULIER Immeuble le Mazière – 4ème étage
rue René Cassin
91000 EVRY

Lieu, date

Objet : Redressement judiciaire VGC Distribution
Mise en demeure

Maître,

J’ai réalisé en date du [indiquez la date de votre commande] une commande de [détailler votre commande] auprès de l’enseigne Vogica, pour un montant de [indiquez le montant de votre commande] Euros (Pièce n°1).

J’attends actuellement la livraison et l’installation de cette commande prévue contractuellement au [date].

La société VGC Distribution a été placée en redressement judiciaire par jugement en date du 27 septembre 2010.
J’ai pu apprendre que vous aviez été désigné comme administrateur judiciaire.

Je vous mets donc en demeure de m’indiquer votre position sur le devenir de ce contrat.
Pour garantir mes droits, j’ai d’ores et déjà transmis une déclaration de créance au représentant des créanciers

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Maître, l’expression de ma considération distinguée.

Signature

Pièces jointes :

Pièce n°1 : contrat de commande

Articles relatifs

De nouvelles condamnations pour manquement au devoir de conseil.

Pascal SIX

Rappel d’une canne à pêche jouet de marque TOI-TOYS

Michel Texier

Action de groupe Gare aux imitations !

Michel Texier