Assurances Consommation info pratiques Thématiques

Comment éviter d’être piégé par les assureurs.

Les compagnies d’assurance rivalisent d’imagination avec des motifs souvent fallacieux pour ne dédommager que partiellement ou mème refuser de dédommager.

Quelques exemples :

Déclaration du sinistre hors délai :

Très souvent les contrats d’assurance indiquent un délai de cinq jours  pour déclarer un sinistre, attention il ne s’agit là que d’une recommandation.

pourquoi ?   Selon la loi, ils indiquent en effet « toute déclaration tardives sauf cas fortuit ou de force majeure peu entraîner une déchéance de garantie s’il est établi que ce retard leur cause un préjudice »

Oui mais dans ce cas, l’assureur a l’obligation de démontrer que le retard de déclaration a été source de dommage pour lui.

Dans le cas contraire il ne pourra rejeter votre demande de remboursement.

Déclaration non conforme :

Voici un des chevaux de bataille pour certaines compagnies :

Faire un parallèle entre la description du bien établi à la souscription du contrat et la réalité sur le terrain.

Par exemple, si le nombre de pièces est incorrect l’assureur pourrait être enclin a considérer qu’il est face à une fausse déclaration et opposer un refus d’indemnisation.

La décision de l’assureur est parfaitement contestable, en effet la loi l’autorise à réduire son montant d’indemnisation mais il ne  peut en aucun cas émettre un refus total.

Un conseil : pensez à actualiser votre état de déclaration primaire en cas de changement.

N’ HÉSITEZ PAS A VOUS RAPPROCHER DE NOTRE ASSOCIATION POUR TOUTE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE.

Articles relatifs

Les cookies

Michel Texier

Place à l’acte d’avocat électronique

Michel Texier

Ostéoporose l’intérêt du Prolia revu à la baisse

Michel Texier