Thématiques

Echantillons de produits de beauté sur le web

Echantillons de produits de beauté sur le web : attention aux abonnements cachés !

Le CEC France nous informe que de nombreux consommateurs ont commandé, via diverses publicités sur différents sites internet, des produits de beauté « à l’essai » qui s’avèrent être des échantillons de crèmes pour la peau et autres produits « antirides ».

Le mode opératoire est toujours le même :

Le consommateur se voit proposer d’obtenir un flacon d’essai, en payant uniquement des frais de port d’un montant de 4.25 à 5.95 €. En réalité, après avoir examiné les conditions générales de vente de ces sites internet, le consommateur s’aperçoit qu’il a souscrit en réalité à un « abonnement par défaut » avec des prélèvements tous les mois à hauteur de 70, 80 voire 90 €.

Les sociétés faisant usage de ces pratiques se présentent souvent sous différents noms avec des adresses internet qui varient tant par leur dénomination que par les coordonnées présentées sur les différents sites d’enregistrement. Par ailleurs, elles présentent souvent des adresses physiques aux Etats-Unis avec des adresses postales au Royaume-Uni ainsi que des numéros de téléphone et adresses mail britanniques.

La résolution amiable des litiges avec certaines de ces sociétés qui présentent une adresse au Royaume-Uni, par l’intermédiaire du CEC Royaume-Uni, est rendue difficile du fait que dans la quasi-totalité des cas, l’adresse mentionnée est fausse ou n’est qu’une  une simple boîte aux lettres.

Dans son communiqué, le  CEC France fait un certain nombre de recommandations aux consommateurs victimes de ces pratiques ; il les invite notamment à contacter avec insistance la société concernée par email ou téléphone afin de demander l’annulation de leur inscription (il convient bien entendu de garder trace de ces échanges) ; le CEC  recommande également aux consommateurs de faire opposition aux abonnements par défaut via leurs établissements bancaires dès lors qu’ils ne parviendraient pas à obtenir la résiliation de leur abonnement selon les modalités prescrites dans les conditions générales de vente du professionnel.

Centre Européen des Consommateurs France

 

Articles relatifs

Santé, logement, transport…ce qui change au 1er janvier 2011

Pascal SIX

Chronique conso, Facebook comme un terrain de chasse

Michel Texier

Soldes été 2016 des économies bien ternes

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +