Logement

Entreparticuliers.com revient les clients ne sont pas contents

entreparticuliers  Déjà condamné en 2009 et 2012 pour pratiques commerciales trompeuses, le portail d’immobilier en ligne Entreparticuliers.com suscite une nouvelle vague de témoignages très critiques. Motif de la grogne : des particuliers qui mettent leur bien en vente sur le site Leboncoin se font démarcher au prix fort par les commerciaux d’Entreparticuliers.com.

Sur le forum de Que Choisir dédié au site d’immobilier résidentiel Entreparticuliers.com, les témoignages s’accumulent, presque tous identiques : « J’ai mis ma maison en vente sur le site Leboncoin et, deux heures après, je suis contactée par une charmante personne qui me sort son petit texte appris par cœur et m’embobine avec l’assurance que mon bien est d’ores et déjà recherché par une dizaine de personnes et qu’ils s’engagent, moyennant la modique somme de 1 € par jour, à ce qu’elle soit vendue très rapidement », écrit une internaute sous le pseudonyme de Kaikou. « Un peu sonnée par son débit, je donne mon accord pour régler la somme de 89 € et elle m’annonce qu’une de ses collègues prendra le relais et me proposera de m’aider dans la rédaction de l’annonce. J’ai à peine le temps d’apercevoir le mail adressé par la société que sa collègue m’appelle et me propose de souscrire une version premium », à 570 €. Ensuite, plus rien. Pas un client, pas un appel.

Une société et un entrepreneurs déjà condamnés
Prise à partie, la direction d’Entreparticuliers.com laisse entendre qu’elle est victime de faux témoignages visant à lui nuire. Dans un message de réponse aux mécontents, son directeur commercial qualifie le forum Que Choisir de « latrine digitale où hélas des esprits naïfs se font manipuler ». Joindre par téléphone un de ces mécontents n’est pourtant pas difficile. Robert de Franceschi, par exemple, a mis sa maison en Isère en vente sur Leboncoin. Entreparticuliers.com l’a contacté. Il a souscrit la formule Premium. Il a bloqué les paiements après le troisième versement, comprenant qu’il avait été roulé.

En 2008, nous décryptions déjà dans une enquête  les pratiques d’Entreparticuliers.com. En 2009, la société a été condamnée par le tribunal correctionnel de Nanterre à 150 000 € d’amende pour publicité mensongère et pratiques commerciales trompeuses. Son P-DG, Stéphane Romanyszyn, a écopé de trois mois de prison avec sursis et de 15 000 € d’amende, peines confirmées en 2012  .

Les promesses actuelles des commerciaux d’Entreparticuliers.com, qui font miroiter aux vendeurs l’existence de cinq, six, dix acheteurs piaffant d’impatience, reposent sur un mystère. Ni l’ergonomie du moteur de recherche ni sa réputation ne sont de nature à attirer la clientèle. Il serait exagéré de dire qu’Entreparticuliers.com ne sert à rien, mais pour vendre un bien, on trouve mieux et moins cher, voire gratuit, en quelques clics.

Des maisons à vendre déjà sur leboncoin, parfois même moins chère
En février 2016, Médiamétrie classait Entreparticuliers.com au 14e rang des portails immobiliers en ligne, avec une audience 19 fois inférieure à celle de Leboncoin Immobilier : 8,7 millions de visiteurs uniques par mois d’un côté, 451 000 de l’autre. Les deux autres sites les plus populaires sont Se Loger (5,9 millions de visiteurs) et PAP (3 millions). Si vous n’avez pas trouvé d’acheteur pour votre bien par ces canaux, il y a peu de chances que vous y parveniez par l’intermédiaire d’Entreparticuliers.com. Réciproquement, si vous êtes acheteur, il est inutile d’aller sur Entreparticuliers.com.

Une même requête, « maison de 80 m2 minimum avec 4 pièces à 150 000 € » à Quimper, à la date du 19 octobre, donne 86 résultats sur Leboncoin, dont 11 particuliers, pour seulement deux résultats sur Entreparticuliers.com. Les deux annonces en question, d’ailleurs, sont aussi sur Leboncoin. L’une est au même prix, l’autre est 500 € plus chère sur Entreparticuliers.com ! Il n’y a aucun doute sur le fait que ce sont les mêmes biens. Les photos sont identiques, tout comme les numéros de portable des deux vendeurs (06 10 21 XX XX et 06 70 67 XX XX). Idem à Angoulême : 134 maisons de 80 m2minimum avec 4 pièces à 150 000 € sur Leboncoin, dont 34 annonces de particuliers. Sur Entreparticuliers.com, on retrouve 13 annonces, dont 11 présentes sur les deux sites.

Denier motif de perplexité, la situation financière déconcertante d’Entreparticuliers.com. En 2015, la société affiche 3,4 millions d’euros de chiffre d’affaires et une perte considérable de 1,3 million d’euros(1). Stéphane Romanyszyn est également P-DG d’une autre société, Groupe médiatique international (GMI), actionnaire à 41 % d’Entreparticuliers.com. En 2015, selon les éléments disponibles sur le registre du commerce et des sociétés, GMI, une EURL, n’a pas de salarié, pas de chiffre d’affaires, des placements financiers supérieurs à 2 millions et dégage 275 300 € de résultats nets. C’est une situation financière prometteuse pour une société ayant un seul associé : le P-DG de la société Entreparticuliers.com. Il n’a pas souhaité répondre à nos questions.

NOTES
(1) Peu après son entrée en bourse sur Euronext, en 2007, l’action Entreparticuliers.com frôlait les 22 €. En octobre 2016, le titre évolue autour de 0,65 €.
Erwan Seznec
source https://www.quechoisir.org/

Articles relatifs

Un projet d’aménagement habitation

Michel Texier

Dégressivité des aides au logement

Michel Texier

Les nouveaux contrats de location vide août 2015

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +