Transport, Voyages Voiture

Scandale Volkswagen

Scandale Volkswagen l’heure de la remise en conformité

Si tout n’est pas encore défini, Volkswagen organise la prise en charge des véhicules concernés par « l’affaire » sur les contrôles antipollution. Une procédure qui devrait durer plusieurs mois.

Les réseaux Audi, Seat, Skoda, Volkswagen et Volkswagen Utilitaires vont avoir du pain sur la planche. En effet, pas moins de 32 modèles (voir encadré), commercialisés de 2009 à 2014 et répondant à la norme antipollution Euro V, soit près d’un million de véhicules (948 064 exactement) concernés en France par « l’affaire du logiciel truqué » vont devoir repasser à l’atelier. Une intervention bien évidemment totalement prise en charge par Volkswagen et gratuite pour les propriétaires.

Un site Internet dédié
Dans un premier temps, les automobilistes concernés peuvent accéder à un site Web dédié afin de savoir, à l’aide de leur numéro de châssis, si leur véhicule est concerné ou non (https://informations.volkswagengroup.fr). Un numéro vert (0.805.805.200) sera également disponible dès le lundi 5 octobre. Volkswagen indique que « les clients seront alors recontactés par la suite, dès que les solutions techniques seront disponibles ». En effet, à l’heure où nous écrivons ces lignes, ni la solution ni les conséquences sur le moteur ne sont connues. Mais, comme le logiciel intervenait uniquement lors d’un contrôle antipollution, les incidences sur la consommation, donc la pollution, en usage normal sur route devraient être inexistantes. Reste la question pour les propriétaires qui doivent prochainement passer leur contrôle technique. En effet, quid des performances lors de cet examen obligatoire et des risques de voir son véhicule recalé en raison d’un niveau de pollution accru ? En attendant, Volkswagen certifie que les véhicules concernés sont « totalement sûrs et en état de rouler ».

Pour répondre à de nombreux appels téléphoniques à notre permanence UFC Var Est, aucune action de groupe n’est envisagée par la fédération, il est bien trop tôt  pour cela .

Scandale Volkswagen suite 

Articles relatifs

SNCF Histoires vécues

Michel Texier

Vos droits européens pour passer de bonnes vacances

Michel Texier

Sncf nouvelle liberté, nouvelles hausses !

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +