Communications Téléphonie Thématiques

Téléphonie mobile

Téléphonie mobile Extension limitée de la couverture

L’accord signé entre le ministère de l’Économie et les 4 opérateurs de téléphonie mobile devrait permettre à des milliers de foyers d’être enfin couverts en 2G et en 3G d’ici quelques mois. Pour autant, tout le monde n’en bénéficiera pas forcément.

Jeudi dernier, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron et sa secrétaire d’État chargée du numérique Axelle Lemaire se félicitaient de l’accord qu’ils venaient de signer avec les opérateurs de téléphonie mobile. Sous leur pression, Orange, SFR, Bouygues et Free se sont engagés à combler toutes les zones blanches d’ici la fin 2016. Six mois plus tard, ces mêmes zones devront aussi être couvertes en 3G. 160 communes ne bénéficiant d’aucune couverture mobile sont concernées, peut-être plus. Les opérateurs vont même plus loin. Lorsqu’une commune comprend plusieurs centres-bourgs (suite à un regroupement de communes, par exemple), chacun d’entre eux sera couvert. Les opérateurs s’engagent enfin à couvrir, d’ici 4 ans, quelque 800 zones éloignées des habitations mais nécessitant une couverture (un camping, un stade ou une zone d’activité excentrée, par exemple). Les élus demandeurs pourront, dès 2016, déposer leur dossier à un guichet unique mis en place pour l’occasion par l’Agence du numérique. Dans chacune de ces zones, les réseaux des quatre opérateurs seront accessibles grâce à une mutualisation des efforts…

lire la suite

 

Articles relatifs

Démarchage téléphonique, Pacitel jette l’éponge

Michel Texier

Enquête sur l’étiquette énergie

Michel Texier

Orange et SFR contraints au low cost

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +