Alimentation

La fabrication de William Saurin sur les plats cuisinés

Viande de cheval

Alors que plusieurs marques et enseignes ont retiré de la vente certains de leurs produits, les soupçonnant de contenir de la viande de cheval, Que Choisir révèle que la fraude porte aussi sur plusieurs conserves toutes étiquetées « pur bœuf ». Un fournisseur est particulièrement visé : William Saurin.

À croire que la viande de cheval s’est invitée clandestinement dans une majorité de plats préparés pourtant estampillés « pur bœuf ». Dès le scandale des lasagnes connu, Que Choisir a voulu vérifier l’allégation « pur bœuf » dans d’autres préparations culinaires. Nombre de produits surgelés ayant été progressivement retirés de la vente par les enseignes, nos analyses ont principalement porté sur des conserves, toutes étiquetées « pur bœuf » (raviolis, cannellonis, hachis Parmentier et sauces bolognaises). Au total, 55 produits ont été soumis à des analyses d’ADN, sans nous limiter à la viande de cheval, mais en élargissant nos recherches à celle de porc, poulet, dinde, mouton et chèvre. Une sélection de marques de distributeurs (Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Intermarché, Leader Price, Leclerc, Monoprix et U), de marques nationales (Barilla, Panzani, William Saurin, Zapetti) et quelques plats surgelés encore disponibles en rayons (Findus, Maggi) ont ainsi été analysés.

 

  • D’autres circuits que Spanghero….

Source : http://www.quechoisir.org/alimentation/produit-alimentaire/actualite-plats-cuisines-a-la-viande-de-cheval-william-saurin-aime-le-bourrin

Articles relatifs

La guerre des labels pour les poulets bio

Michel Texier

Produits « transformés en France ou élaborés en France » ne veut pas dire « produits français »!!!

Michel Texier

Les dates de péremption dans l’alimentation

Michel Texier