Vers le haut
09 63 04 60 44

Coût d’un appel local

Séroplex anti dépresseur condamné

thematiques 22 juin 2013
Séroplex anti dépresseur condamné

Séroplex anti dépresseur condamné

 

45 millions d’euros d’amende pour entrave

Le laboratoire Lundbeck a payé ses concurrents pour qu’ils ne commercialisent pas le générique de son antidépresseur Seroplex (citalopram). Le médicament est donc resté seul sur le marché, à un prix élevé, au détriment des finances publiques. La Commission européenne a infligé une amende de 146 millions d’euros au total.

En 2002, le Seropram, un antidépresseur, est la locomotive du laboratoire danois Lundbeck. Mais le brevet est sur le point d’expirer, et les concurrents de Lundbeck, certains d’en tirer bénéfice, sont prêts à commercialiser leur version générique. Redoutant de perdre une partie de son chiffre d’affaires, Lundbeck s’entend avec eux pour qu’ils renoncent.« Il a simplement payé les autres firmes pour qu’elles n’entrent pas dans la compétition, leur donnant l’équivalent de ce qu’elles auraient gagné en pénétrant sur le marché », a expliqué Joaquin Almunia, vice-président de la Commission européenne, responsable de la concurrence.

Les autorités européennes ont pu prouver l’entente entre les laboratoires. Ces derniers ont tous été sanctionnés. Lundbeck s’est vu infliger la plus forte amende : 93 millions d’euros. Mais les fabricants de génériques vont également avoir à payer pour avoir accepté l’accord avec Lundbeck. Merck, notamment, devra s’acquitter de plus de 21 millions d’euros.

Mise à jour du lundi 16 septembre 2013

La Commission européenne a sanctionné le laboratoire danois Lundbeck pour s’être entendu avec d’autres laboratoires afin de retarder la mise sur le marché d’un médicament générique. Cette décision concerne bien l’antidépresseur Seropram (citalopram) et non le Seroplex (escitalopram), comme indiqué par erreur précédemment dans cet article. Le laboratoire, condamné à 93 millions d’euros d’amende, précise aussi qu’il a fait appel de la décision de Bruxelles.

Source : http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/maladie-medecine/medicament/actualite-generiques-145-millions-d-euros-d-amende-pour-entrave

← La vente de médicaments sur internet débute en juillet 2013 La Norvège reconnaît que son saumon peut être dangereux pour la santé →

UFC Que Choisir Var-Est

UFC Que Choisir Var-Est

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite