Santé

La population toujours en doute avec le générique concernant sa fabriquation

Médicaments génériques

 

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) souligne dans un rapport récent que les génériques ont un taux de conformité satisfaisant. Mais note des anomalies sur les sites de fabrication. Elle demande des contrôles plus fréquents.

En France, les médicaments génériques n’ont pas la cote. En tout cas, ils sont nettement moins prisés qu’en Allemagne ou aux États-Unis. La faute à une défiance tenace envers ces médicaments, considérés comme bas de gamme et moins efficaces que les médicaments originaux, les princeps.

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas), dans son rapport sur la politique française du générique, ne revient pas sur ce débat. Pour elle, la pertinence des génériques, tant au plan thérapeutique qu’économique, n’est plus à prouver. Mais il y a des efforts à faire pour redorer leur blason. En particulier, il serait bon de veiller à ce que leur fabrication soit irréprochable.

Aujourd’hui, 60 % à 80 % des principes actifs qui servent à faire les génériques et les princeps viennent d’usines chinoises ou indiennes. Les contrôles sur le produit fini par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) n’ont pas montré plus d’anomalies de conformité entre les génériques et les princeps. Mais des inspections de sites, réalisés à la même fréquence et selon les mêmes protocoles que pour les médicaments de marque, ont montré qu’il y avait des lacunes et même que, en de rares cas, les données étaient falsifiées…..

Source : http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/maladie-medecine/medicament/actualite-medicament-generique-halte-au-catastrophisme.

La population a un manque de confiance dans les médicaments génériques. A quand un discourt honnête?. On entend un si grand désaccord entre médecins. Les professionnels c’est eux!!!. Même le conseil de l’ordre des médecins est contre !! (discourt entendu à la télévision lors d’un débat). Alors qu’ils se mettent d’accord autour d’une table .

M Texier

Articles relatifs

Beaucoup de certificats médicaux demandés aux médecins libéraux ne reposent sur aucun fondement juridique

Pascal SIX

Roundup le glyphosate sauvé par Bruxelles

Michel Texier

Le dioxyde de titane, une nouvelle affaire Amiante possible selon UFC Que Choisir

Michel Texier