Courrier Droit Thématiques

Colis le guide anti-souci

Colis : le guide anti-souci par 60 millions de consommateurs

Envoyer un colis en France ou à l’étranger n’est pas toujours simple. Voici nos astuces pour limiter mauvaises surprises et frais annexes.

Tarifs élevés, offres multiples, règles contraignantes pour l’emballage des paquets… Expédier un paquet en France ou à l’étranger est devenu compliqué, et parfois bien coûteux. Ce dossier fait le tri dans la jungle des offres et vous dit comment emballer votre colis au plus petit prix.

Trouvez le bon affranchissement

Affranchissez-vous des « prêts-à-poster »
Les guichetiers ont tendance à proposer les emballages préaffranchis comme unique solution d’envoi. Il existe, pourtant, des solutions d’affranchissement simples (sans emballage) et toujours moins chères. Ainsi les Colissimo simples, qui permettent d’envoyer des paquets jusqu’à 30 kg, sont-ils généralement moins chers que les Colissimo Emballage.
L’envoi au tarif lettre est redevenu possible
Il y a quelques années, La Poste interdisait d’envoyer autre chose que de la correspondance écrite au tarif lettre – le moins cher. Désormais, envoyer un vêtement léger, un DVD ou un livre de poche dans une enveloppe classique est possible à condition que le pli ne dépasse pas 3 cm d’épaisseur. Mais en cas de perte vous n’aurez aucun dédommagement.

Emballez votre colis dans les règles

Les erreurs à éviter
La Poste traque tout colis non adapté à un traitement automatisé. Il s’agit des envois dont le total des dimensions excède 2 m (longueur, largeur et hauteur additionnées) ou dont le poids est supérieur à 30 kg ; des colis présentant un débord (rabats, poignées, ficelles, cordes) ; les colis tranchants insuffisamment protégés, etc.

Apposer la mention « fragile » sur le carton ne servira à rien : « Aucun circuit dédié n’est consacré aux envois postaux portant la mention “fragile” », précise La Poste dans ses conditions générales.
Réalisez un colis « conforme »
Certes, rien n’interdit d’expédier son paquet dans un sac en plastique, un tissu multicolore ou un carton de forme octogonale, mais il risque fort d’être surtaxé ou refusé au guichet. La solution pour qu’il passe à tous les coups ? Un emballage rigide – le carton étant le moins cher –, de forme rectangulaire, solidifié avec du gros scotch marron.

« Un contenant de la bonne taille, on y met son objet, on le cale bien avec du papier journal ou du papier bulle et on ferme avec du gros scotch. Pas de papier, pas de ficelle, pas de poignée et… pas de problème ! », assure Odile, postière dans les Yvelines.
L’art du recyclage
C’est le moment de recycler les boîtes à chaussures, les paquets de couches ou les cartons récupérés au supermarché. Le recyclage vaut aussi pour les emballages initialement commercialisés par La Poste : le guichetier ne peut pas vous refuser un colis au motif que le paquet est « siglé » Colissimo plutôt que Pampers ! Des lecteurs de 60 Millions nous ont néanmoins signalé qu’on leur refusait le réemploi de ces cartons. Un refus totalement abusif.

Réduisez encore le prix

Par Internet, c’est moins cher
Une fois votre emballage clos, rendez-vous au bureau de poste pour remplir de façon lisible, en majuscules, la liasse de transport. Autre solution : préparer l’affranchissement en ligne – pour les Colissimo seulement. Sur le site web de La Poste, vous remplissez, payez et imprimez vos bons d’envoi avec une réduction de 5 %.
L’assurance n’a rien d’obligatoire
Avant que vous n’ayez eu le temps d’y réfléchir, les guichetiers ont tendance à vous faire assurer le colis en fonction de sa valeur : il existe cinq niveaux de recommandation, donc d’assurance, prévoyant de 50 à 800 € d’indemnisation en cas de perte ou d’avarie. Vous pouvez toujours refuser cette assurance. Et en cas de problème, vous pourrez réclamer l’indemnisation forfaitaire (23 €/kg) incluse dans tout colis affranchi en Colissimo simple.
Vers l’étranger, de discrets tarifs premier prix
Pour faire des économies, vous pouvez utiliser une offre inconnue du grand public : l’affranchissement international « Livres et brochures », réservé à l’envoi de livres ou de tout document à caractère culturel, scientifique ou encore éducatif.

Ses tarifs sont inférieurs à ceux d’une lettre prioritaire en France ! 2,47 € pour un colis d’1 kg en Europe, ou 4,12 € partout ailleurs dans le monde. Une offre si économique que La Poste se garde bien d’en faire la publicité : on la retrouve uniquement sur son site Internet.
Vers l’outre-mer aussi
Supprimé en 2006 pour la France métropolitaine, le Colis économique existe toujours vers l’outre-mer. En contrepartie d’un acheminement plus lent (deux à quatre semaines), vous économisez plus de 5,40 € sur l’expédition d’un paquet de 2 kg vers les Antilles.

Garantissez le contenu de votre colis

Choisir l’offre adaptée s’avère crucial dès que l’envoi est précieux ou urgent. Recommandé, lettre suivie, Chronopost… quelle protection offrent-ils ?

Envoyer un colis en recommandé permet par exemple d’être mieux remboursé en cas de pépin. Il faut toutefois veiller à choisir le taux (R1, R2, R3…) selon la valeur de l’objet. En revanche, le recommandé ne garantit pas une livraison plus rapide, contrairement à ce que l’on pense souvent. Pour une urgence, il faut recourir à un envoi express, plus coûteux, comme Chronopost.

Certaines offres de La Poste prévoient une indemnisation en cas de perte ou de retard. Mais elles ne sont pas si nombreuses.

Quelles indemnisations en cas de retard, de perte ou de casse

60 millions de consommateurs suite

Articles relatifs

Ebook illimités Amazon hors la loi

Michel Texier

Cdiscount des bons d’achat à retardement

Michel Texier

Discours d’Alain Bazot à la Maison de l’Amérique latine objectif 2013

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +