Justice

1855.com en redressement judiciaire

Plus connue des amateurs de grands crus sous le nom de 1855.com, la société de vente de vins sur Internet, Héraclès, vient d’être placée depuis  le 8 octobre 2013, en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris.

Pour l’UFC-Que Choisir, la décision, qui confirme que la société est en cessation de paiement, n’est pas vraiment une surprise tant ses pratiques commerciales étaient douteuses. D’ailleurs une plainte pour pratique commerciale trompeuse avait été déposée en mars dernier par l’UFC-Que Choisir devant le tribunal de grande instance de Paris suite aux très nombreuses réclamations des clients abusés par le site.

Dès l’ouverture du site 1855.com en 1999, ses fondateurs proposent aux amateurs de vins d’acheter des grands crus de bordeaux en primeur (des vins qui doivent rester encore 2 ou 3 ans en barrique), en bénéficiant d’un rabais de l’ordre de 30 % et permettant ainsi de profiter de bouteilles aux prix inabordables une fois qu’elles seraient mises sur le marché. Sauf que 1855.com commercialise des vins en primeur sans les avoir réservés au préalable auprès des propriétaires. Et quand le client demande quelques années plus tard à ce que sa commande soit honorée, le site a bien du mal à fournir les grands crus commandés, faute de les avoir en stock, ou alors il doit les acheter aux prix fort chez les négociants.

Les clients doivent déclarer leur créance d’ici début décembre auprès du mandataire judiciaire nommé par le tribunal :

Me Stéphane Gorrias FCP BTSG, 3 rue Troyon, 75017 Paris.

lire la suite

Articles relatifs

Prescription des sommes indûment versées

Michel Texier

le juge de proximité

Michel Texier

Vente liée ordinateur et programmes

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +