Argent Banques

Réforme bancaire par notre Président

Faire valoir des positions auprès des politiques relève parfois de la divination, car il n’est pas toujours aisé de se procurer un projet de loi à l’avance afin de l’analyser et de travailler nos propositions. C’est le cas de la réforme bancaire, annoncée depuis plusieurs mois par Bercy, et dont nous avons obtenu l’avant-projet par des voies détournées. Le secteur bancaire a sans doute été plus… hum, débrouillard, car ses représentants s’expriment depuis quelques semaines déjà sur son contenu ! Que faut-il retenir de cet avant-projet qui sera présenté le 19 décembre en Conseil des ministres ? Si les dispositions relatives à la séparation des activités de banques d’affaires et de banque de détail sont pertinentes, il n’en va pas de même, loin s’en faut, des mesures relatives à la protection du consommateur (limitation des commissions d’intervention, droit au compte ou assurance emprunteur). J’appelle donc les parlementaires, qui devraient être saisis dès le mois de janvier, à modifier ce texte en profondeur et à augmenter significativement son taux d’intérêt !

Alain Bazot

Source : http://www.alain-bazot.fr/

Articles relatifs

Caractéristiques de l’assurance de prêt immobilier

Michel Texier

Les banques françaises lourdement sanctionnées sur la facturation des chèques

Pascal SIX

Frénésie commerciale, le tribunal de grande instance de Lyon vient de condamner la Caisse d’épargne Rhône-Alpes Sud

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +