Santé

Des défauts de ravitaillement de vaccins pour les enfants

Depuis début 2015, en France, on déplore des défauts d’approvisionnement de vaccins destinés aux enfants.
En France, depuis début 2015, des défauts d’approvisionnement concernent divers vaccins combinés utilisés dans l’enfance : les vaccins tétravalents InfanrixTetra°et Tétravac-acellulaire° (diphtérie + tétanos + coqueluche + poliomyélite) ; et les vaccins pentavalents InfanrixQuinta° et Pentavac° (mêmes maladies + Haemophilus influenzae de type b conjugué) utilisés à l’âge de 2 mois, 4 mois et 11 mois selon le calendrier vaccinal français.

L’Agence française des produits de santé (ANSM) a prévenu qu’il est prévisible que ces tensions d’approvisionnement se prolongent, avec des ruptures d’approvisionnement ponctuelles de ces vaccins.

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a proposé de limiter l’utilisation des vaccins pentavalents aux nourrissons dont les parents refusent une vaccination par un vaccin hexavalent qui vaccine en plus contre l’hépatite B. Il a aussi recommandé que les rappels chez les enfants à partir de l’âge de 6 ans soient effectués avec des vaccins tétravalents contenant des doses réduites en anatoxines diphtériques et en antigènes coquelucheux (Repevax°ou Boostrix Tetra°), potentiellement moins efficaces.

Ces défauts d’approvisionnement viennent compliquer la vaccination des nourrissons et risquent de compromettre son acceptation. Faute d’explications convaincantes par des firmes, cette situation ouvre la porte à diverses interprétations. Les firmes ont-elles failli à leur mission pourtant élémentaire de sécuriser un approvisionnement important pour la santé publique ?

Visent-elles à faire évoluer, par la contrainte, le calendrier vaccinal par souci d’uniformisation ou de rentabilité ?

Il revient aux firmes à expliquer les véritables raisons de ces défauts d’approvisionnement, et à s’atteler rapidement à les prévenir.

lire la suite

Articles relatifs

Droits et les devoirs des usagers de la santé

Pascal SIX

Made in France oui, mais !!! par Jean-Paul Geai Rédacteur en chef d’ufc que choisir

Michel Texier

La chaîne du froid

Michel Texier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +