Train Transport, Voyages

TGV Pop une offre de dernière minute un brin complexe

TGV Pop une offre de dernière minute un brin complexe

tgv pop   La SNCF a annoncé le retour de TGV Pop, son offre de départs à prix réduits en dernière minute. Testée l’été dernier et désormais pérennisée, elle fonctionne sur le principe des « achats groupés ». Si l’initiative permet de bonnes affaires, elle rajoute encore de la complexité à une grille tarifaire déjà peu claire.
Des billets moins chers pour prendre le TGV à la dernière minute : l’initiative est louable. La SNCF a annoncé lundi le retour, et l’élargissement, de son offre TGV Pop. Son but : répondre « aux attentes des jeunes voyageurs, toujours plus connectés, à l’affût des bons plans et des achats malins ».

Le principe de cette offre rejoint celui des achats groupés sur Internet. À partir du 1er juillet, certains TGV circulant hors heure de pointe disposeront d’un quota de places Pop à tarif réduit. Mais pour qu’elles soient mises en vente, il faut que suffisamment de personnes se déclarent intéressées par le voyage, en votant sur le site www.tgvpop.com. Le vote est possible entre 15 et 3 jours avant le départ. Si le quota de vote est atteint, les internautes intéressés reçoivent un e-mail avec un code Pop leur permettant de réserver les places. La réservation se fait obligatoirement dans les trois jours avant le départ du train.

Le dispositif avait été testé à l’été 2015 sur une trentaine de destinations. Les sièges de 200 TGV dédiés étaient proposés à des tarifs allant de 25 à 35 €. Désormais, le service est pérennisé et la SNCF annonce proposer plus de 500 000 billets rien que sur l’été, entre le 1er juillet et le 30 septembre.

Les tarifs annoncés promettent de belles économies à ceux qui s’y prennent à la dernière minute. Pour un voyage le 1er juillet, plusieurs Paris-Rennes seront proposés à 30 € (contre 65 à 85 € en tarif normal), à condition que 25 à 50 personnes se déclarent intéressées, en fonction des trains. Lundi soir, il ne manquait plus que 4 votes pour ouvrir des places Pop à 50 € pour un Perpignan-Paris, contre 77 € en tarif normal.

Peu de clarté sur les promos
Cette offre de la SNCF, dont le but est de rendre le train plus abordable pour les jeunes, s’accommode mal de la promesse formulée chaque année de simplification de sa grille tarifaire. Malgré une grosse campagne de publicité de la SNCF, certains voyageurs risquent de passer leur chemin, faute d’envie de se prendre au jeu du vote, ou par manque d’information : les places Pop sont visibles sur un site dédié, mais pas sur voyages-sncf.com.

Dans son rapport annuel 2015 publié le 31 mai dernier, le médiateur SNCF Mobilité, Bernard Cieutat, invite d’ailleurs l’entreprise publique à améliorer l’information des voyageurs sur les promotions, en en faisant la communication plus en amont. Il observe en effet que « tous les ans, la SNCF mène des campagnes promotionnelles » mais que « la  communication  sur  ces  tarifs  promotionnels ponctuels est assez tardive ». Cela « génère de l’insatisfaction auprès de clients réguliers qui souhaitent anticiper leur voyage » et qui finissent « par acquérir des billets à un tarif bien supérieur à celui dont ils auraient pu finalement bénéficier quelques jours plus tard ».

Dans ce rapport, le médiateur préconise aussi la dématérialisation des bons voyages remis aux personnes victimes de retard, afin qu’ils puissent être utilisés en ligne. Les bons actuels, envoyés par courrier au format papier, ne sont utilisables qu’en boutique et dans les gares.

Morgan Bourven

source https://www.quechoisir.org/

 

Articles relatifs

Une application indispensable dédiée aux voyageurs.

Pascal SIX

Le droit de rétention du garagiste en cas de facture impayée, suite à désaccord ou non

Michel Texier

Un guide et des conseils pratiques pour les voyages organisés, les déplacements, la santé, les loisirs, les achats, la restauration et l’hébergement…

Pascal SIX

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +